Système d'information e-Commerce

Vendre sur Internet nécessite généralement la connexion à un système existant ou la mise en place d’un système d’information pour gérer les phases amont et aval de la vente :
  • Informations sur les stocks et les références des produits 
  • Traitement des commandes Alimentation de la CRM et du Support client 
  • Information sur la logistique des produits 

Au travers des différents projets que nous avons eu à traiter, la stratégie adoptée dépend de plusieurs paramètres importants : le volume d’activité e-Commerce, l’existence préalable d’une activité traditionnelle, le niveau d’industrialisation à venir, la répartition géographique des équipes impliquées, ...

La première stratégie consiste à tirer parti d’un système d’information existant qui fournira généralement au site marchand les informations sur la disponibilité et les prix des produits et qui prendra rapidement en charge le traitement de la commande une fois que celle-ci aura été conclue.

Dans ce contexte, nous devons généralement faire attention à plusieurs écueils :
  • La tentation de s’appuyer trop fortement sur le catalogue produit existant pour constituer le catalogue du site marchand. Parce que nous sommes dans des contextes de vente très différents (pas de vendeur humain sur Internet), il est vital que le site marchand soit autonome en terme de données multimédia pour arriver à séduire le prospect et à convertir la visite en vente. 
  • La tentation de vouloir trop centraliser la gestion de stock pour les ventes des différents canaux de vente. Il est parfois préférable de commencer à dissocier les stocks Internet dans un premier temps. 
  • Il est fréquent de voir les clients dépenser beaucoup d’énergie à appliquer des modes de gestion de leur activité traditionnelle alors que le modèle de vente sur Internet n’est pas encore stabilisé. 

La deuxième stratégie consiste à développer autour du site marchand toutes les briques logicielles de gestion du process de vente. Généralement adoptée par les “Pure player”, cette stratégie de construction d’un Système d’information Web est parfois utilisée par les entreprises classiques qui souhaitent donner une grande autonomie à l’équipe e-Commerce et à moderniser son système d’information.

Ecoles du Ski Français, plus de 10 ans de vente en ligne de cours de ski

Précurseur dans le monde du Tourisme de montagne, les ESF ont lancé leur stratégie
e-Commerce au début des années 2000 avec une vision très moderne de leur système d’information qui leur permet aujourd’hui de réaliser plus de 75 Millions d’Euros sur Internet.

Le SNMSF (Syndicat National des Moniteurs du Ski Français) met à la disposition de plus de 145 écoles de ski un dispositif composé d’un logiciel de gestion et d’une plateforme e-Commerce développée par Valraiso depuis plus de 15 ans. Dans un process complètement intégré, le logiciel de gestion de l’école fournit toutes les données relatives à l’offre commerciale de l’école à la plateforme Internet pour qu’elle puisse la vendre sur Internet. De son coté, le site Internet de l’école présente ces données sous une forme enrichie (photos, texte, vidéo, ...) et prend les commandes pour les transmettre au logiciel de gestion de l’école.

En 2016, ce Système d’Information comprend de plus de 150 logiciels de gestion connectés à la plateforme e-Commerce des ESF et traite plus de 260 000 commandes pendant les 5 mois de la saison de ski.

Hotelissima, un “Pure player” spécialiste du Tourisme dans les Iles

La vente de séjours dans les îles est une activité e-Commerce très particulière qui nécessite un Système d’Information très spécialisé pour gérer de manière efficace les contrats, les dossiers clients mais aussi toute la chaîne comptable et financière.

Dans le cadre d’un partenariat de langue date, Valraiso accompagne Hotelissima depuis plus de 8 ans pour l’aider à construire un Système d’Information Web complet dont le coeur est un moteur de prix temps réel particulièrement adapté à ce marché ainsi qu'une gestion de dossier intégrée au Back Office du site marchand.
Création graphique : Marc Vandamme