Scala comme ... Scalable !

Les langages de programmation traditionnels ont été conçus pour un modèle aujourd'hui révolu !

La course à la puissance des micro-processeurs se heurte à une barrière, la taille de l'atome de silicium ! Pour y remédier, les concepteurs d'architectures privilégient la multiplication des coeurs de calcul au lieu de continuer à augmenter la performance d'un coeur unique.

Il n'est plus rare de déployer en production des serveurs contenant une centaine de coeurs de calcul.

La puissance résultante est colossale mais elle est obtenue en agrégeant la somme des puissances unitaires modestes de chacune de ces unités. Or, les programmes actuels sont élaborés avec des outils rendant extrêmement complexe et risquée la répartition des traitements sur plusieurs coeurs. Dans les faits, la plupart des programmes tournant sur les serveurs ne le font pas et la puissance théorique n'est jamais exploitée.

Par ailleurs, que se passe-t-il lorsque le besoin de performance excède les capacités d'un seul serveur ?
Répartir la charge sur plusieurs serveurs est une tâche encore plus complexe que la répartition entre les coeurs d'une même machine...

Depuis plus de 10 ans, répondre à ces contraintes et trouver des solutions pérennes est devenue un des centres de préoccupation majeur des architectes d'applications informatiques, des laboratoires de recherche et des fondeurs de micro-processeurs.

Pour répondre convenablement à ces besoins, les réponses ont commencé à s'élaborer dans l'univers du langage de programmation, avec Scala en tête de file.

 13 ans après, Scala est un devenu un langage mature et plébiscité !

En 2003, Martin Odersky professeur à l'Ecole Polytechnique de Lausanne et créateur du compilateur Java, jeta les bases d'un nouveau langage pour répondre à ces contraintes : Scala (Scalable Langage).

L'écosystème Scala est supporté par la société Typesafe Inc.(http://typesafe.com/) et adopté par de nombreux acteurs majeurs du marché : Twitter, Amazon, Linked-In, Klout, Siemens, NASA, TomTom, EDF, Sony...

Scala est un langage tournant sur la JVM (Java Virtual Machine) permettant la capitalisation sur l'univers riche du monde Java, mais avec une approche radicalement nouvelle et sans concession.

Il adopte pleinement les paradigmes de la méthodologie objet tout en étant un langage fonctionnel. C'est d'ailleurs grâce à ce trait qu'il permet d'écrire des programmes hautement parallèles sans avoir de risques d'effets de bord et de problèmes d'accès concurrents.

Scala permet à Valraiso de répondre aux nouveaux défis de ses clients

Nos clients évoluent dans un monde très concurrentiel et leurs projets requièrent de plus en plus de fonctionnalités différenciantes, s'appuyant sur des algorithmes complexes qui manipulent de très gros volumes de données.

Scala leur donne la possibilité d'inventer des services innovants, tout en respectant les temps de service de pages extrêmement courts qui sont la clé de la satisfaction de leurs clients et de l'augmentation de la visibilité dans le moteur de recherche de Google.
Création graphique : Marc Vandamme